21 mars 2011

Olivier Aubert invite à voter pour Leslie Cléret à titre personnel


Olivier Aubert, candidat UMP-NC lors de l'élection cantonale à Louviers-nord, communique : « Le résultat du scrutin de ce dimanche 20 mars est décevant. Décevant au niveau de la participation qui n’est que de 37,03% dans notre canton et à peine 31% à Louviers. Cette situation est la conséquence d’un manque d’information des électeurs sur le scrutin lui-même, sur les actions du Conseil général au profit des citoyens, et sur les enjeux canton par canton. Les candidats et les formations politiques doivent trouver des solutions pour remobiliser l’électorat, à commencer par l’éducation civique.
Les media doivent également assumer leur responsabilité. La surmédiatisation du FN et de sa présidente nationale a été relayée localement. Tous les articles, les reportages radio et télé ont intégré une « communication efficace » pour l’abstention et le vote FN. Je comprends que des électrices et des électeurs confrontés à des difficultés en cette période difficile aient eu envie de manifester leur inquiétude et leur déception. Est-ce une raison pour confondre un scrutin local et une consultation nationale ?
Elu local, je me suis présenté à cette élection cantonale avec un programme concret s’inscrivant dans le cadre des compétences du Conseil général. Cette élection était importante pour les sept communes du canton. Un grand nombre d’électeurs partageant nos sensibilités et nous ayant encouragés lors des élections municipales ne se sont pas déplacés pour aller voter en ce dimanche ensoleillé ou ont décidé de « se faire plaisir » en votant FN au premier tour. Dans les deux cas, ils assurent la victoire de la candidate socialiste au second tour. Dans la perspective des prochaines élections municipales, à la CASE et à la Région, ce poste de conseiller général est important. En votant pour le FN, les électeurs de notre sensibilité ont favorisé la gauche. Quelle erreur !
Quel choix reste-t-il pour le second tour ? D’une part, la candidate FN qui ne connait ni les domaines d’intervention du Conseil général (lire ses tracts) ni les besoins de ce canton puisqu’elle n’y a aucune attache et n’y habite pas mais qui, avec seulement 88 voix de plus que moi, se qualifie pour le second tour. D’autre part, une candidate socialiste, conseillère générale sortante, qui a défendu son bilan et son programme durant cette campagne en me respectant et en acceptant de débattre démocratiquement sur tout ce qui nous oppose.
Je suis un élu local qui mesure l’importance d’un vote démocratique.  Consacrant bénévolement beaucoup de mon temps à mon engagement local je ne peux accepter une sanction qui ne m’était pas destinée mais qui rend mon action municipale plus difficile. A titre personnel et pour toutes ces raisons, entre les deux candidates restant au second tour, je souhaite la victoire de Leslie Cléret. »

6 commentaires:

Anonyme a dit…

Belle attitude que celle d'Olivier Aubert.

Il mérite décidément mieux que le sort que lui réserve le maire de Louviers !

PR

Anonyme a dit…

Adversaire résolu de l'UMP, j'ai apprécié le comportement digne d'Olivier Aubert hier soir à la mairie.
E Boissière

Anonyme a dit…

La décision d'olivier Aubert d'appeler à voter Leslie Cleret l'honore.L'attitude générale de l'ump renvoyant les électeurs à leur responsabilité, sans consigne de vote, en cas de duel FN-gauche, est non seulement une horreur, mais une faute politique grave. Cela semble accréditer que le Fn est un parti politique comme les autres, et bien NON.
Le front de gauche, avec le pcf, a, je crois, mené une campagne "propre" sachant qui était "l'adversaire".
Nous continuons cette campagne pour Leslie, pour sa victoire au second tour.

Claudine Duteuil
PCF.

Anonyme a dit…

J'apprécie par contre ce que j'ai vu sur facebook sur le site de Louviers, le film où Leslie Cléret déclare qu'elle souhaite le rassemblement autour des valeurs républicaines, et je crois que c'est le plus important à retenir de cette soirée. La nécessité de défendre les valeurs de la République. Respect et tolérance.
Ces deux mots sont aussi à appliquer au niveau local. Tout le monde se sent obligé de se rassembler autour de ces valeurs démocratiques désormais.

voici sur youtube le film des élections 2011
http://www.youtube.com/watch?v=lCBGdRANz3Q

Sylvia Mackert

Anonyme a dit…

Une autre chose que j'ai appris grâce à ce film, c'est que la candidate du FN habiterait du côté d'Elbeuf, donc apparemment un département voisin, donc comment peut-elle se présenter à une élection cantonale dans l'Eure ?
Merci, si vous avez une réponse.

Sylvia Mackert

Anonyme a dit…

finalement quelqu'un m'a répondu sur un autre blog au sujet de la candidate du FN, elle habiterait à la limite du département de l'Eure, à la Saussaye et dans le canton d'Amfreville la Campagne.
Et il suffit d'habiter dans le département pour être candidat, pas besoin d'habiter le canton même. Il suffit même d'avoir juste une attache fiscale, si on n'habite pas dans le département.
Il y a quelque chose qui m'échappe dans cette législation...
où est la logique ?

Sylvia Mackert