17 mars 2011

Japon : Refroidir la centrale coûte que coûte

1 commentaire:

Denis a dit…

L'option qui est choisie est désormais de l'enfouir sous du béton.