15 mars 2011

François Loncle et les élections cantonales

  1. Les élections cantonales sont une occasion unique d'exprimer, dès dimanche prochain 20 mars et le 27 mars, lors du second tour de scrutin, à la fois le rejet de la politique du gouvernement et celui du comportement du président Sarkozy, mais surtout de conforter la majorité de l'assemblée départementale présidée par Jean-Louis DESTANS Dans la circonscription dont je suis le député, cinq cantons sont concernés et doivent mobiliser dès dimanche l'ensemble des électeurs. 

    J'apporte mon soutien total et mes voeux de succès à Bruno QUESTEL, conseiller général de Bourgtheroulde-Infreville, à Daniel LEHO, conseiller général d'Amfreville-la-Campagne, à Leslie CLÉRET, conseillère générale de Louviers-Nord, à Jean-Luc RECHER, conseiller général de Gaillon-Aubevoye. 

    Dans le canton de Pont-de-l'Arche où la gauche s'imposera, je soutiens dès le premier tour la candidature de Richard JACQUET, maire de Pont-de-l'Arche. Le 20 mars, il faut s'engager, s'exprimer, voter et amplifier le succès de la majorité départementale. Le conseil général de l'Eure, présidé par Jean-Louis DESTANS, est le plus sûr bouclier social contre la politique dévastatrice de M. Sarkozy.   
     François LONCLE, Député de l'Eure Vice-Président du Groupe socialiste chargé des affaires internationales

3 commentaires:

Denis a dit…

J'avais cru comprendre que Jean-Louis Destans appelait à voter Gaëtan Levitre.

En 2008, il appelait à voter Franck Martin et Gérard Grimault.

Le Président Destans a de la constance.

Anonyme a dit…

En tout cas, sur Louviers Nord, le président Destans appelle sans ambigüité à votre Leslie Cléret. Il a tenu à le préciser dans une lettre distribuée actuellement dans tout le canton, suite aux dernières (ultimes ?) manoeuvres du tandem J.B - F.M. qui se prévaut dans un 4 pages, destiné à créer la confusion, du soutien présidentiel.
Face au menseonge, la vérité est rétablie,
François Charmot

Anonyme a dit…

Je ne pensais pas reprendre la plume aussi vite.
Mais:
1. je viens d'apprendre (on peut vérifier sur le blog de l'intéressé) que FM s'apprête à faire distribuer une lettre du maire aux lovériens, pour leur dicter le " bon choix" (à la manière de Giscard) qu'ils devront faire dimanche.
FM, dans ce texte, est une nouvelle fois pris en délit de mensonge. Où et quand les socialistes ont-ils rejeté sa proposition de candidature d'union. Il est vrai qu'il a tenté de " vendre", un jour à Jean Louis Destans, le soldat Bidault, sorti de sa botte. Mais l'entrevue n'a duré que quelques minutes, avant que FM se fasse sortir.
2. La plupart des communes (la CASE aussi d'ailleurs) ont voté leur budget. Ou ont au moins débattu des orientations budgétaires. Mais pas à Louviers. La situation financière y serait si mauvaise, qu'on ne pourrait éviter une nouvelle hausse de l'imposition. Et dans des proportions importantes. Ce qui explique que l'on attende que les cantonales soient passées, pour parler des choses qui fâchent... les électeurs-contribuables.
François Charmot