2 avril 2011

Sortir le nucléaire des mains du secteur privé

L'appel au secours des autorités japonaises succédant à la catastrophe nucléaire de Fukushima est tardif. Cet appel des responsables politiques et de l'opérateur Tepco montre que les experts et techniciens japonais sont dépassés par les événements. On le serait à moins. Quand un, deux, trois, quatre réacteurs se mettent à « disjoncter » suite au Tsunami et au tremblement de terre, c'est que la prévention n'a pas joué et que les mesures de sécurité ont été prises a minima.

La présence d'Anne Lauvergeon au Japon, présidente d'Areva et de plusieurs experts du nucléaire français est-elle de nature à résoudre les problèmes posés ? J'en doute. J'en doute tellement que j'ai appris par un canal privé que des mesures de radioactivité ont été effectuées lors des pluies récentes en France mais qu'elles n'ont pas été rendues publiques, pourquoi ? Nous referait-on le coup du nuage de Tchernobyl qui s'était arrêté à la frontière allemande ? Alors qu'en Corse, dans les Alpes et en Alsace, des contaminations ont eu lieu. On a même vu, à Paris, récemment, des malades de la thyroïde défiler dans la rue et protester contre le non lieu demandé par le parquet en faveur du professeur Pellerin qui avait assuré en 1986 que la France ne courait aucun danger.

Les Français sont un peuple adulte, éduqué. Il comprend bien que les nuages contenant des produits radio-actifs ne cessent de sillonner le ciel américain et européen. Il suffirait de dire la vérité, sans en rajouter mais aussi sans se moquer des Français. De ce terrible drame japonais, une conclusion s'impose : il est impossible de sortir le nucléaire du domaine régalien de l'Etat. Il est impossible de vendre des centrales et une technologie complexe à n'importe quel dictateur ou n'importe quelle autocrate.Tepco montre les limites des capacités du secteur privé surtout attentif au sort des actionnaires.

Il est plus que temps de prendre conscience des risques et des dangers du nucléaire et de se tourner rapidement vers les énergies renouvelables. 80 % de notre électricité vient du nucléaire. C'est beaucoup trop.

1 commentaire:

Anonyme a dit…

Le comité Sortir du Nucléaire de Louviers sera sur le marché le samedi 9, de 10h à 12h. Venez discuter, échanger, prendre de l'information...
Sophie Ozanne