28 février 2015

« La mémoire seule permet aux hommes d'espérer » Elie Wiesel


Destruction de statues de Pierre au musée de Mossoul (Irak) par les djihadistes de la secte Daesh
Et ils piochaient, ils piochaient. Malheureusement, il ne s’agissait pas de Schadocks mais de djihadistes ! Ils piochaient pour éliminer du monde sensible des statues de pierre, produits de l’archéologie pré-islamistes. Des statues du 8e siècle avant Jésus-Christ imaginées et créées par le génie humain. En filmant cet acte insensé, proprement infâme et inouï, les membres de Daesh voulaient provoquer, heurter, susciter la haine. Sinon, à quoi bon détruire publiquement des vestiges du passé ?

On a glosé sur l’emploi de l’expression islamo-fascisme. Manuel Valls, dans un discours récent, n’a d’ailleurs fait que reprendre un mot de Daniel Cohn-Bendit lequel emploie systématiquement cette expression pour qualifier les conduites et les violences des membres de la secte bagdhadiste. Islamo car islamistes et fascistes car semblables aux comportements des nazis avec les autodafés de livres « interdits », les destructions d’œuvres d’art multiples considérées comme dégénérées par les hitlériens et les nazis.

Par leurs actes barbares et leur négation de tout ce qui n’est pas eux, par leurs viols et leurs asservissements, les djihadistes se comportent comme des brutes épaisses sans culture et sans mémoire. Je leur dédie donc cette citation d’Elie Wiesel écrite sur le mur du monument à la mémoire et à la paix de Val-de-Reuil dans l’Eure : « Bouclier contre la laideur de la haine et l’absurdité de la guerre, la mémoire seule permet aux hommes d’espérer. »

1 commentaire:

Anonyme a dit…

Ces oeuvres d'art témoignant de l'histoire des civilisations de l'Orient ancien dont nous sommes, nous Occidentaux, les descendants, appartiennent à notre patrimoine commun. Il s'agit là par conséquent d'un crime contre l'humanité.
RH