2 septembre 2011

Veolia accusé de manipuler la facture d’eau

Lu dans le Parisien du 28 juillet 2011 :
Sur sa facture d'eau, un particulier de Viry Châtillon a eu une bonne surprise. Lui qui avait consommé 13 m3 d'eau entre le 18 novembre et le 31 décembre 2010 ne doit acquitter à Veolia «que» 32,96 €. Normalement, il aurait dû payer 15 € de plus au titre de la taxe collecte et traitement des eaux usées.
Cette redevance réglée par les usagers est due au Trésor public qui la redistribue pour financer l'entretien et le traitement de l'eau.
 Pour Viry, l'argent va ainsi à la communauté d'agglomération des Lacs de l'Essonne (Cale), au Syndicat de la vallée de l'Orge (Sivoa) et à celui de la station d'épuration de Valenton (Siaap). Sauf que cette ligne a disparu des factures des usagers de Viry, une ville qui a quitté le prestataire privé Veolia au 31 décembre pour devenir régie publique de l'eau. Une bonne nouvelle en trompe-l'oeil. Selon Gabriel Amard, président de l'agglo à l'origine de la régie publique, cela ne fait aucun doute : « II s'agit là d'une manipulation inacceptable pour tromper les habitants et leur faire croire, avec cette facture anormalement basse, que le passage en régie n'a pas fait diminuer le prix de l'eau autant que prévu. Ce qui est faux puisque nous sommes aujourd'hui 37% moins cher », tempête l'élu, y voyant « la preuve que Veolia n'a pas accepté de perdre un marche juteux ».

Pourtant, Veolia assure qu'il ne s'agit ni d'un oubli ni d'une erreur : « Ces factures concernent les reliquats de la consommation 2010 uniquement pour la partie eau. Aujourd'hui, puisque la Cale est autonome, Veolia n'a plus le droit de percevoir autre chose que ses propres créances. II n'y a donc aucun problème sur les factures en question », assure Sylvie Schilder, responsable du service clientèle, précisant qu'il n'y aura « aucun rappel de charges ». « C'est non seulement faux et juridiquement incorrect mais, en plus, cela démontre l'incompétence de Veolia », répond Gabriel Amard, persuadé qu'un rappel aura « forcément lieu et trompera l'usager une fois de plus sur sa facture ». Le manque à gagner pour l'agglo ne devrait cependant pas perturber les travaux en cours Le torchon, déjà brûlant entre Veolia et le président, continuera a brûler. En guise de protestation, l'élu vient d'alerter le Trésor public et compte saisir la justice si rien n'est fait. Veolia assure, lui, avoir « respecté le droit ».

2 commentaires:

Anonyme a dit…

Désolé Jean-Charles, mais je n'ai absolument rien compris à cet article.

PR

Anonyme a dit…

c'est comme la majoration quand on ne peut pas payer dans les délais, il paraît que cela varie suivant les communes, qu'en est-il ?

Sylvia Mackert