21 novembre 2015

Wallerand de Saint Just, propagateur zélé, charognard intégriste


Le ci-devant Wallerand-de-Saint-Just, catholique intégriste, ancien membre du GUD, antigaulliste forcené, trésorier du front national, avocat de tout ce que notre pays compte de membres de l’extrême droite ayant eu maille à partir avec notre justice, transformé en ministre de ladite justice de Marine Le Pen dans un livre de fiction, et enfin tête de liste aux prochaines élections régionales en Ile-de-France conduit sa campagne électorale de manière volontairement provocatrice. Et totalement irresponsable.

Ne vient-il pas, ce catho traditionnaliste de Saint-Nicolas du Chardonnet et adepte de Saint Pie X, de demander la mise sous tutelle de la commune de Saint-Denis que des élus de gauche, bien sûr, auraient sciemment mis en coupe réglée au bénéfice des islamistes radicaux achetant ainsi une paix sociale…imaginaire ?

Les socialistes, communistes et autres démocrates crient au scandale et annoncent des poursuites contre cet avocat des mauvaises causes. Ils reprochent à de Saint-Just d’utiliser à des fins de propagande électorale le malheur qui a frappé notre pays, notre capitale et nombre de personnes ne désirant qu’une chose, l’amour de la vie. Ils lui reprochent, tel un charognard, d’utiliser à des fins misérablement électoralistes les assassinats ciblés et les atroces souffrances psychologiques et physiques causées à des centaines de Parisiens français ou étrangers.

Je ne doute pas un seul instant que les électeurs sauront, lors du vote du 6 décembre, infliger un camouflet retentissant à ce misérable propagateur. L’intoxication ne passera pas !

1 commentaire:

Un altoséquanais a dit…

Vous pouvez compter sur nous pour bouter ce monsieur peu fréquentable hors de l'île de France!