3 septembre 2015

Droit d'asile : Le gouvernement va-t-il imiter l'Allemagne et faire honneur à notre histoire ?

Cet enfant syrien, mort sur une plage turque : un choc émotionnel !

Le président de la République prendrait-il le taureau par les cornes ? A-t-il, enfin, opté pour une politique courageuse, humaine, solidaire à l’image de l’Allemagne ? Les déclarations d’Angela Merkel sur les fondements historiques de l’Union européenne adepte des droits de l’Homme ont-elles servi de déclencheur chez un homme qui, depuis son élection, a déjà fait la preuve de son sens aigu des circonstances et des nécessités.

En convoquant à 16 heures, aujourd’hui, les ministres concernés par les demandes d’asile des migrants Syriens, Erythréens, Afghans, notamment, j’imagine que François Hollande ne les rencontre pas pour parler de la pluie et du beau temps. Avec le premier ministre, j’espère qu’ils ont concocté un programme d’accueil digne de notre pays et de son passé révolutionnaire, ce passé que voudraient ignorer les responsables du Front national et quelques autres.

On va les entendre hurler les partisans de la fermeture des frontières, ils vont crier les adeptes d’un souverainisme frileux, ils vont sans doute défiler les Dupont La Joie et les petits blancs, tous racistes et xénophobes. Qu’importe. Si notre gouvernement se hisse à la hauteur voulue, cela voudra dire que les échéances électorales ne donneront pas aux socialistes l'occasion de perdre leur âme.

2 commentaires:

jean-françois a dit…

Droit d'Asile.
Mort d'un enfant insoutenable.
J'ai été boulversé par le texte de Mouloud Akkouche :
¨Peut-être dort-il très profondément ? Le secouer pour le réveiller. Réveiller ce dormeur de plage. Il dort sans se rendre compte du bruit de la planète autour de lui. Sommeil profond, très lourd d’un enfant sur le bord d’une plage. Son silence remplaçant des cris de joie d’autres gosses, au même endroit. Ce dormeur n’a pasdeux trous rouges au côté droit. Mais il ne se relèvera plus. Mort sans avoir vu son château de sable.

jean-françois a dit…

L'intitulé du texte de Mouloud Akkouche est ¨Le Dormeur du sable ¨
publié aujourd'hui sur Mediapart.