10 février 2014

On est en 2014 monsieur Larue pas en 1940 !


Le candidat du Front national à Louviers propage bêtement les arguments…du national sans les comprendre et sans les expliquer. Présent sur le marché de Louviers, samedi, avec quelques compères à l’image de M. Vassard, ancien conseiller municipal FN dont nous avons retenu quelques perles dans le passé, Ludovic Larue (la tête de liste) était vraiment…à la rue ou plutôt à côté de la plaque. Il distribuait un papier bleu recensant tous les fantasmes et toutes les erreurs entendus à la TV sur la fameuse « théorie du genre » qui n’existe pas.
Ne reculant devant aucune énormité, le texte du candidat FN reprend tous les arguments fallacieux des Soral et autre Zemour préposés à la vulgate pré-fascisante. A la télé le Zemour en question a tiré profit du contenu d’un document édité par un groupe identitaire et narrant, à la sauce mensongère, une désinformation que répètent à longueur d’antenne les adeptes du psittacisme.
Comme il ne faut pas laisser le champ libre à ces extrémistes, nous ne nous lasserons pas de dénoncer leur phraséologie et nous irons même plus loin. Dans leurs propositions pour Louviers je lis : « mise en place immédiate d’un bureau des victimes pour l’accompagnement moral et administratif afin de coordonner les agents municipaux et nationaux dans un but de renseignement et de surveillance. » Pauvres victimes totalement instrumentalisées par le Front national, soumises à son lavage de cerveau et à ses réflexes pavloviens. « Des agents municipaux utilisés dans un but de surveillance ». C’est extrêmement grave. Une proposition comme celle-là s’ajoutant aux caméras du même nom et voilà une ville et des habitants en coupe réglée victimes pour le coup d’un climat de suspicion générale et d’un espionnage individuel rappelant les heures affreuses de l’occupation et de la délation.
Au chapitre éducation je lis : « mise en place d’un projet police-école…pour sensibiliser les élèves aux dangers de la vie ! » Un bon coup de trique et voilà les élèves dans le droit chemin pour éviter les dangers de la vie (1). Le chemin du Front national, évidemment, avec comme principal slogan : « travail, famille, patrie ». M. Larue ne connaît ni Morand ni Chardonne mais ses propositions de gare fleurent bon une littérature rance et décrépie. On est en 2014 M. Larue pas en 1940 !
(1) « La vie est dangereuse, la preuve c'est qu'on en meurt…» Ce n'est pas de moi.

2 commentaires:

Anonyme a dit…

Vous êtes pitoyable Mr Houel! Rien dans la tête, borné, débile léger, et inconscient de se que vivent réellement les Lovériens! Vous êtes perdu mon pauvre... Allez voir un psycho, vous faites une déprime.

Jean-Charles Houel a dit…

J'ai publié ce commentaire anonyme pas très flatteur pour moi car il illustre bien ce que sont et pensent (?) ces responsables du FN local. Une remarque me rassure : je ne suis que débile léger. C'aurait pu être du lourd, comme ce commentaire finalement plus bête que méchant. Le talent n'est donc pas la chose du monde la mieux partagée.