28 mai 2012

Réseau ferré de France doit abandonner le tracé AB de la nouvelle ligne ferroviaire

Le tracé AB ne figure pas dans le dossier d'enquête soumis au débat public.
 On attend avec impatience la décision de Réseau ferré de France concernant le choix du scénario de la ligne nouvelle ferroviaire Paris-Normandie. Il suffit de circuler sur le plateau du Neubourg pour constater le grand mouvement d'opposition au tracé AB qui stériliserait des centaines d'hectares de terres agricoles et obligerait à créer une nouvelle gare à distance des villes de Louviers et de Val-de-Reuil.
François Loncle, député et candidat à sa succession est vent debout contre ce tracé et fera tout pour empêcher RFF de l'imposer aux populations et aux assemblées régionale et départementale. Alain Le Vern, Jean-Louis Destans, Franck Martin pour la CASE, sont tous favorables au tracé B qui permet de relier Paris à Caen et au Havre (par Rouen) dans les meilleures conditions techniques et financières. Certes, la liaison Evreux-Louviers devra faire l'objet d'un choix raisonné et raisonnable. J'ai connu une campagne cantonale polluée par l'éventualité d'un retour du train dans la vallée de l'Iton. Peut-on sérieusement envisager que RFF s'appuie sur l'ancienne voie pour créer la nouvelle ?
Il est vraisemblable que RFF ait attendu les échéances électorales pour faire connaître ses préférences. Primo, le dossier sera-t-il considéré comme prioritaire dans ses investissements ? Secundo, quelle sera la part des régions et des départements dans le financement ? S'il est acquis que les liaisons entre Paris et Mantes-La-Jolie ne peuvent être abandonnées, le flou entoure encore la poursuite des lignes vers les Normandie.On devrait être fixé après les élections législatives. Après le 17 juin donc.

1 commentaire:

nono a dit…

Je suis heureux de voir que les élus et les candidats, et François Loncle, notre député, s'opposent à cette hypothèse construite au cours des débats de la LNPN qu'est le tracé AB.
C'est l'artificialisation de terres fertiles, une gare qui met à l'écart Val-de-Reuil, aussi. Content de voir que Franck Martin n'y adhère plus non plus.
Le scénario C est définitivement abandonné également.
François Loncle est-il favorable à la LNPN ? Si oui, quel scénario préconise-t-il ? A ou B ?

On ne peut pas se positionner comme candidat sur des sujets aussi importants après le 17 juin.