5 juin 2013

« Toutes les grandes fortunes de France négocient leurs impôts »


« Toutes les grandes fortunes de France négocient leurs impôts. Tout le monde le sait. » Cette phrase, prononcée par Henri Guaino, lundi soir lors de l’émission Mots croisés a laissé pantois Laurent Mauduit, journaliste économique de Mediapart et suscité cette réflexion de Corinne Lepage effarée : « et moi qui pensais que la France est un état de droit. »
Henri Guaino est un personnage atypique. Auteur des textes les plus polémiques de Nicolas Sarkozy — notamment le discours de Dakar mais pas seulement — l’ancien responsable de la DATAR est devenu député (dans une circonscription en or) et ne se prive pas de jouer les iconoclastes ou les provocateurs. C’est lui qui a dit du juge Gentil qu’il faisait honte à la justice et honte à la France ce qui lui vaut d’être poursuivi en diffamation devant le tribunal correctionnel où M. Guaino aura à s’expliquer.
Cet aveu concernant la négociation de toutes les grandes fortunes de France est d’un cynisme avéré. Cela veut tout simplement dire que la France compte des privilégiés, des avantagés, des protégés et que la loi ne s’applique pas de la même façon pour tous. Lafontaine l’avait dit : « selon que vous serez puissants ou misérables etc. » le problème c’est qu’on est en 2013, dans une République dont la constitution rend les citoyens égaux devant la loi et que contrairement à ce qu’affirme M. Guaino, Il n’était pas évident pour les quidams que nous sommes de constater un état de fait déplorable.
Je fais confiance à Laurent Mauduit et au site Mediapart pour remplir leur droit de suite et nous expliquer toutes les conséquences de cette tonitruante déclaration.

1 commentaire:

Anonyme a dit…

il faut s'enlever les oeillères ca fait des dizaines d'année que c'est le cas et vous vous réveillez tous maintenant? Les grandes fortunes ont toujours financer les campagnes et les partis politiques, vous croyez qu'ils font ca par plaisir? En tant qu'ancien journaliste je vous voyez moins naif jean charles