8 février 2017

Les législatives dans la circonscription de Louviers : Richard Jacquet peut faire gagner la gauche


Richard Jacquet à la CASE.
L’affaire Fillon n’en finit pas. L’acte de contrition du candidat de la droite est entré en collision avec la nouvelle salve du Canard enchaîné affirmant que Pénélope Fillon avait touché 45 000 euros d’indemnités de licenciement et de prime tandis que le Parisien Libéré nous apprend que Mme Pénélope Fillon (et son hologramme ?) ont occupé deux postes à temps complet pendant plusieurs mois en même temps. Les casseroles n’ont donc pas fini de tintinnabuler.

Et les législatives ? Notamment dans la circonscription de Louviers, celle qui intéresse les lecteurs de La Dépêche. La droite semble avoir choisi son candidat en la personne de François-Xavier Priollaud, actuel maire de Louviers (1) . Le sort final du membre de l’UDI dépendra, évidemment, du sort de François Fillon. Comment FXP va-t-il « vendre » sa candidature aux Lovériens qui l’ont élu en mars 2014 ? Lors des municipales, M. Priollaud n’avait pas informé les Lovériens de ses velléités nationales. Atteint qu’il serait par la loi sur le cumul (2), qui le remplacerait à la tête de la mairie ? Serait-ce un (ou une) maire à plein temps ? Une marionnette dont M. Priollaud tirerait les fils ? Après trois ans de mandat, le maire actuel doit encore faire ses preuves. Il aurait dû labourer le terrain encore et encore. A mon avis, et malgré des ambitions toujours légitimes, abandonner la mairie serait un choix hasardeux (pour l'avenir de la droite) sauf si, évidemment, François Fillon demeure plombé sans plan B car alors les chances de FXP d’être élu au Palais Bourbon seraient bien minces.

Et à gauche ? Je passe sur M. Bernard Frau dont l’intrusion au sein de la France insoumise fait tache sur le blason de Jean-Luc Mélenchon. Arnaud Levitre (PCF) maire d’Alizay a rendu publique sa candidature. François Loncle, élu depuis 1981 (avec une brève interruption de 1993 à 1997) aurait enfin décidé de prendre sa retraite. Qui soutiendra-t-il : Richard Jacquet, maire de Pont-de-l’Arche, candidat PS pressenti ou Bruno Questel, maire de Bourgtheroulde son suppléant actuel, recyclé chez Emmanuel Macron après avoir soutenu Arnaud Montebourg lors de la primaire citoyenne ! Le Bruno, on ne le refera pas. Le Loncle Vallsiste choisira-t-il la dissidence ou au contraire sera-t-il fidèle à Richard Jacquet (qu’il a longtemps tanné pour lui succéder) et au parti socialiste à qui il doit beaucoup sinon tout ? Le suspense est à son comble.
A l’extrême-droite, peu importe le nom du ou de la candidate. Les électeurs(trices) FN votent pour Le Pen, père, fille ou nièce. Des soutiens de famille en un mot.

(1)  Dans un communiqué adressé à la presse aujourd’hui, François-Xavier Priollaud annonce sa candidature aux législatives et le nom de son suppléant, Antoine de Cosmi, Conseiller municipal (LR) de Gaillon et Conseiller communautaire d’Eure Madrie-Seine.
(2)  La loi sur le cumul des mandats applicable en 2017 ne permet pas à un parlementaire d’être responsable d’un exécutif : mairie, département, région…M. Priollaud, s’il est élu député, ayant choisi de demeurer conseiller municipal de Louviers devra démissionner du conseil régional.


1 commentaire:

Anonyme a dit…

Bernard Frau n'est pas candidat sur la quatrième circonscription de l'Eure,je me trompe?sa candidature est elle entérinée par la France Insoumise?