18 juin 2015

Quand des parents corses détestent les polyphonies linguistiques…


Décidément, la connerie est partout. Prenons ces enseignant(e)s corses désireux de faire découvrir la beauté des langues étrangères à leurs élèves. Pas le Français évidemment si l’on considère, d’un point de vue nationaliste, que notre langue est parlée par des horsains de l’hexagone. Non, l’Anglais, l’Espagnol, l’Allemand et l’Arabe. L’Arabe est une langue ancienne parlée sur plusieurs continents par des millions d’hommes et de femmes. C’est une langue de culture, qui s’écrit chez de grands philosophes et mathématiciens du Moyen-âge à une époque où le souvenir des Sarazins demeurait vif dans les esprits du monde occidental.

Mais l’Arabe fait peur aux Corses ou du moins à des insulaires racistes depuis toujours et islamophobes depuis que c’est la mode. Alors, des parents mal intentionnés n’ont pas voulu que leurs enfants chantent « Imagine » des Beatles dans la langue d’Averroès, cet homme universel aux savoirs multiples. Car tel était le pari et la volonté des enseignants. User de cinq langues pour colorer le spectacle lors d’une kermesse scolaire, kermesse annulée depuis pour éviter tout incident.

Najat Vallaud Belkacem, ministre de l’Education, a apporté son soutien total et entier aux enseignants. Elle a jugé que ces derniers avaient fait preuve d’originalité et de sens pédagogique en proposant à leurs élèves de découvrir des sons et des phonèmes peu usités sur l’île de beauté. Mais la beauté n’est pas dans tous les cœurs. La Corse, l’île des polyphonies célèbres, aurait dû célébrer ce chant à plusieurs voix et…à plusieurs langues. Dannu. (1)
(1) Dommage en langue corse.

1 commentaire:

A Cesarion a dit…

il faut rendre à César ce qui appartient à César ... "" imagine "" n'a pas été chanté par les Beatles mais composé et interprété par John Lennon.