6 février 2014

Guy Auzoux dépose une gerbe en mémoire de la ruralité défunte…rien que cela !


Guy Auzoux, conseiller général de l'Eure, n’a rien trouvé de mieux que de déposer une gerbe au pied du président du conseil général, lundi dernier, en souvenir de la ruralité, « disparue » selon lui, après les coups de ciseaux du préfet établissant la carte des nouveaux cantons de l’Eure. Cette carte a d'ailleurs été refusée à la majorité, le PC rejoignant l'UMP dans l'opposition…consultative. Je ne connais aucune opposition qui ne se soit pas opposée au découpage des pouvoirs en place. Ainsi, quand Alain Marleix, préposé aux élections au sein de l’UMP, a concocté les nouvelles circonscriptions législatives, elles l’ont été largement en faveur de son parti et on n’a tenu aucun compte des observations de la gauche. Contre une vague rose, rien ne résiste. Contre une vague bleue, rien ne résiste non plus.
M. Auzoux a donc tort de s’apitoyer sur la ruralité. Qu’est-ce que la ruralité à la sauce Auzoux ? Une façon de penser et de voter à droite. C’est ainsi que les élus UMP et UDI comptaient gagner des cantons et ensuite le Sénat. Mais le découpage préfectoral a été fait en fonction de normes proposées par le Conseil constitutionnel : respecter des moyennes d’habitants par canton sans disproportion flagrante, tenir compte des bassins de vie et d’emplois et surtout respecter au mieux la carte de l’intercommunalité. C’est la raison pour laquelle la commune d’Hondouville, par exemple, de l’ancien canton de Louviers sud, a été rattachée au nouveau canton du Neubourg, capitale de la communauté de communes comprenant Hondouville. C'est aussi pourquoi le canton de Louviers sud a été aggloméré à celui de Pont-de-l'Arche. Ce n'est plus la géographie ancienne qui prévaut mais les affinités et les intérêts communs. Comme d'habitude, cela bouscule les conservatismes.
J’ai quand même envie de dire à M. Auzoux : cessez vos pitreries quelque peu déplacées ! J’espère d’ailleurs qu’après ce premier mandat expérimental et inattendu, Guy Auzoux consacrera ses jours heureux à une retraite que ses nombreuses années passées au service des transports des personnes légitiment pleinement.

2 commentaires:

José Alcala a dit…

Jean-Charles
Ce n'est pas toi qui a fait élire Guy Auzoux? Dis-le sans rire. C'est comique non?
José Alcala

Jean-Charles Houel a dit…

José, ce sont les électeurs qui ont eu le dernier mot. Et comme tu le sais, le suffrage universel a toujours raison.