8 novembre 2011

Une nouvelle gare pour Val-de-Reuil qui va faire peau neuve

Lors d'un récent face à face, Alain Le Vern, président de la région Haute-Normandie, a exigé de Franck Martin, président de la CASE, qu'il cesse ses agressions répétées contre Marc-Antoine Jamet, maire de Val-de-Reuil, vice-président de la région, sur le dossier de rénovation de la gare rolivaloise. Dans la journée du 7 novembre, un communiqué a été publié par le conseil régional qui fait le point sur les acquis définitifs. Le président de la CASE (conseiller régional lui-même, élu sur la liste de Marc-Antoine Jamet) a donc donné son accord pour mettre un terme aux lentes discussions engageant l'ensemble des protagonistes en acceptant les répartitions financières relatives à chaque point fort du dossier.



La gare de Val-de-Reuil lors de sa construction en 1976-1977 (photo archives JCH)
« Pour s’adapter au trafic voyageurs croissant, un projet de modernisation de la gare de Val-de-Reuil, qui voit 1 300 personnes environ transiter quotidiennement, a été validé ce matin (NDLR : hier 7 novembre) par Alain Le Vern, Président de la Région Haute-Normandie, Franck Martin, Président de la Communauté d'Agglomération Seine-Eure (CASE) et Marc-Antoire Jamet, Maire de Val-de-Reuil.
La 8ème gare régionale en termes de trafic passagers, dont les bâtiments datent des années 70, va donc faire peau neuve. Un pôle d’échanges multimodal va être créé, l’accessibilité des personnes à mobilité réduite va être optimisée, les quais et la passerelle rénovés.
Les travaux consistent principalement en l’aménagement des escaliers avec la mise en place d’une goulotte pour vélos et bagages. Un ascenseur va être construit pour faciliter l’accès aux personnes à mobilité réduite. La construction d’un espace de vente guichet est également prévu pour maintenir un service de qualité pour les voyageurs.Enfin, afin de favoriser l’utilisation des modes alternatifs à la voiture, l’accès à la gare va être repensé (amélioration du parking voitures, construction d’un parking vélos, éclairage plus performant…).
Dans le cadre de la signature du nouveau contrat d’agglo de la CASE, la Région Haute-Normandie intervient au-delà de ses compétences (la gare de Val-de-Reuil est une gare nationale et donc de la compétence de la SNCF). Elle entend ainsi répondre aux attentes des usagers de Val-de-Reuil et de son agglomération.
« La Région Haute-Normandie est responsable du transport régional. Avec nos partenaires, nous entendons apporter un service optimal aux usagers du quotidien. Après avoir rénové l’intégralité du matériel roulant, notre travail se porte sur les gares, élément primordial dans le développement du transport ferrovaire de passagers », commente Alain Le Vern.


Le Plan de financement
L’opération de modernisation de la gare (3,2M€) sont pris en charge par Gare et Connexions (70%) et la Région Haute-Normandie (30%).
Le coût de l’opération pour faciliter l’accessibilité des personnes à mobilité réduite (2M€) est assuré par Réseaux Ferrés de France (25%), la Région Haute-Normandie (57,5%) et la Commune de Val-de-Reuil (17,5%).
Quant à la création du pôle d’échanges multimodal (2,65 M€), il voit la participation de la Région Haute-Normandie (41,51%), la CASE (45,28%), le Département de l’Eure (7,55%) et la Commune de Val-de-Reuil (5,66%).
Soit un total de 7 850 000 € assurés à hauteur de 3 210 000 € par la Région Haute-Normandie (41%), 2 240 000 € par Gares et Connexions (28,5%), 1 200 000 € par la CASE (15,3%), 500 000 € par RFF (6,3%), 500 000 € par Val-de-Reuil (6,3%) et 200 000 € par le Département de l’Eure (2,5%). »



Ce communiqué de la Région devrait mettre un terme à la polémique alimentée par le président de la CASE-maire de Louviers lequel, dans un éditorial récent de son journal municipal, ne s'est pas privé d'attaquer son collègue rolivalois. L'adjoint lovérien chargé des transports à Louviers et à la CASE s'était même permis d'en rajouter une couche. Alain Le Vern, lors de sa rencontre avec le maire de Louviers a insisté sur le fait que « tous les choix ont été validés à chaque moment par tous les participants y compris  la CASE. Dans le cas contraire, il faudrait croire qu'il n'y a plus de contrat d'agglomération. »

1 commentaire:

nono a dit…

La gare, accès indispensable pour la communauté, doit être rénovée.

Sur le blog de Franck Martin, celui-ci nous dit "on fonce".

http://www.wmaker.net/blocnotes/Gare-le-projet-est-modifie-on-fonce_a228.html

Allons-y, pour le bien de tous.